Passion, hobby, thérapie : tous les bienfaits du tricot!

les bienfaits du tricot

Je vais peut-être casser un mythe aujourd’hui : non, je n’ai pas appris à tricoter au coin du feu avec ma grand-mère. Il se trouve que le tricot a sauté quelques générations dans ma famille… Du coup, j’ai appris seule, à l’aide d’une méthode par correspondance et de Youtube.  En fait, j’ai décidé d’apprendre le tricot à l’adolescence, principalement parce que je cherchais une activité pour calmer mon anxiété, et que j’ai toujours aimé les travaux manuels. En effet, le tricot a la réputation d’être une activité calme, idéale pour se détendre. Je vous confirme que c’est vrai 🙂 mais c’est loin d’être son seul avantage. Suivez-moi pour découvrir tous les bienfaits du tricot!

 

Une activité calme et apaisante

Un peu comme la cuisine ou le jardinage, le tricot fait partie des activités qui permettent de se concentrer et donc, d’oublier le reste. Une maille à l’endroit, une maille à l’envers… pas de place dans la tête pour ruminer les pensées négatives! En même temps, certains points très simples comme le point mousse permettent de faire autre chose en même temps, comme regarder une série ou tout simplement discuter.

Lire aussi : Comment le yoga va changer votre vie

 

Un loisir hyper accessible

Le tricot est accessible à tous. Une paire d’aiguilles et une pelote de laine suffisent pour se lancer! Pas besoin d’espace dédié ou de tenue spéciale. C’est une activité très plaisante à faire aussi bien à la maison, bien au chaud sous un plaid, ou à l’extérieur à l’ombre d’un arbre. Il est toujours possible de s’inscrire à un atelier pour commencer, mais le nombre de ressources en ligne, gratuites et en français est assez incroyable. Comme je le disais en introduction, je suis la preuve que l’on peut apprendre à tricoter seule  🙂

 

Le tricot cultive la patience…

Tricoter un vêtement, surtout en taille adulte, cela prend du temps. Il faut plusieurs dizaines d’heures (voire même plus?) pour créer un ouvrage. Je ne vous cache pas qu’il y a un côté frustrant au début. Mais au final, je trouve que cela nous permet aussi de cultiver notre patience. A une époque de l’immédiat et de l’instantané, j’aime l’idée de prendre mon temps pour construire quelque chose. En puis, quand on voit la quantité d’heures passées, on a plus que jamais envie de préserver son ouvrage. Cela donne encore plus de valeur au tricot à mes yeux. Rien ne vaut un tricot fait main!

bienfaits tricot

… et développe la créativité

Le tricot, comme la plupart des activités manuelles, permet d’exercer sa créativité. D’ailleurs c’est bien connu : la plupart des tricoteuses ne respectent jamais le modèle à la lettre! A condition de faire ses petits calculs, il est possible de tout adapter. Changer de fil, parce qu’on a craqué sur une matière ou une jolie couleur, ou bien parce que l’on souhaite tricoter avec ce qu’on a sous la main. Modifier une bordure, raccourcir les manches, ajouter des poches… Avec un peu d’expérience, on est en mesure d’ajuster et personnaliser son ouvrage. Tout est possible ou presque!

Lire aussi : Plus qu’une passion : tout ce que la danse orientale m’a apporté

 

Des ouvrages sources de fierté

J’adore vivre à notre époque mais parfois, je me dis qu’on a perdu des compétences (au profit d’autres, bien sûr) et que certains savoir-faire ne sont pas perpétués. A l’origine, le tricot n’était pas réalisé par des artisans, mais par tout un chacun, y compris les hommes. Évidemment, on ne peut pas tous vivre en autosuffisance, mais personnellement, je suis toujours très fière de réussir à construire quelque chose de mes mains, que ce soit un meuble, un vêtement ou une recette. Je trouve que cela donne une autre dimension à tout ce qui nous entoure, cela remet un peu de « concret » si vous voyez ce que je veux dire 😉

Lire aussi : Tricot collection #3 : mon cosy trendy châle

 

Le regard devient plus exigeant

Quand on aime tricoter, on se passionne souvent pour la laine et par extension, on s’intéresse aux belles matières naturelles. Le tricot ouvre la porte au monde de la couture, des coupes, des teintures… L’œil devient plus critique et exigeant, et est à même de repérer les pièces de qualité. On comprend mieux pourquoi les belles pièces en laine coûtent cher quand on a appris les propriétés de tel ou tel matériau. D’une façon plus générale, cela offre un autre regard sur l’industrie textile. D’ailleurs, je préfère avoir peu de vêtements, mais qu’ils soient de bonne qualité.

Lire aussi : Comment choisir sa laine à tricoter?

 

Enfin, le tricot réserve toujours une dose de surprise!

Comme je le disais plus haut, en matière de tricot, tout est possible! Même s’il y a des règles à suivre et des techniques parfois très élaborées, je répète souvent que le tricot n’est pas une science exacte! En réalité, on ne sait jamais vraiment à 100% à quoi ressemblera le résultat final, même en prenant toutes les précautions du monde. En fonction de la tension exercée sur les aiguilles, du fil, du blocage, de l’assemblage… un même modèle ne donnera pas le même résultat d’une personne à l’autre. Il y a une dose d’imprédictible qui fait partie du charme du tricot selon moi. Souvent, le produit fini n’est pas conforme à ce que j’imaginais, et pourtant cela me plaît 🙂

Voilà, vous savez tout sur les bienfaits du tricot. A vos aiguilles maintenant !

bienfaits tricot

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

6 Replies to “Passion, hobby, thérapie : tous les bienfaits du tricot!”

  1. Coucou,
    C’est une activité pas chère, utile et qui demande beaucoup de concentration.
    Je valide complètement 🙂
    A rajouter dans la liste des activités de détente!
    Biz

    1. Merci Malika! Si jamais tu tricotes quelque chose je serais ravie de voir le résultat 🙂

  2. Salut Amtiss,
    Pile au moment où je me disais que je me remettrais bien à tricoter, voilà un article qui tombe à point (brioche ^^).
    J’avais commencé à tricoter il y a quelques années car j’avais envie d’apprendre quelque chose de nouveau et de manuel (et pour me changer l’esprit après des journées de travail derrière un ordinateur…). Je te rejoins totalement sur le plaisir de se concentrer, de (réapprendre à) prendre son temps et de voir ce que l’on tricote prendre forme petit à petit. Et de pouvoir dire, lorsque quelqu’un nous fait un compliment sur notre jolie écharpe : « c’est moi qui l’ait tricotée » 🙂
    Allez, je ressors mes aiguilles !

    1. Merci pour ton gentil message Camille. En effet, rien de tel que le tricot pour déconnecter après une journée passée devant l’écran! (enfin sauf si comme moi tu tricotes devant netflix 😉 )

  3. Aujourd’hui je tricote pour pour la fondation de l’Abbé Pierre :Ateliers créativités Truffaut
    Création de couvertures pour les plus démunis .

    1. C’est une très belle action, bravo!

Laisser un commentaire