Faire le tri et désencombrer : 5 erreurs à éviter

Faire le tri et désencombrer

Il y a un genre de vidéos que j’aime beaucoup sur Youtube : les « Organise with me » (« Organisez avec moi ») ou encore « Declutter with me » (« Désencombrez avec moi »). On suit une personne qui prend en main une pièce de son logement, pour faire le tri, nettoyer, ranger. Je trouve ce genre de vidéo motivante et cela me donne souvent envie de m’y mettre. Cela dit, je suis consciente qu’elles ne sont pas vraiment représentatives de la réalité du rangement (condensées en 20 minutes, avec une petite musique sympa et des blagues, vous voyez le genre 🙂 ). D’autant plus que j’ai récemment eu à désencombrer plusieurs espaces, et j’ai d’ailleurs prévu de continuer. Au fil de ces expériences, j’ai accumulé des astuces pour trier efficacement. Aujourd’hui, je vous présente les 5 erreurs à ne pas faire lorsqu’on se lance dans le désencombrement. C’est parti!

 

Erreur N°1 : Sous-estimer le temps nécessaire

faire le tri et désencombrer amtisstory
Photo Carolyn V (Unsplash)

Pour reprendre ce que j’écrivais en introduction, je constate que d’une façon générale, nous avons l’habitude d’assister, dans les émissions de déco notamment, à des métamorphoses aussi rapides que spectaculaires. Malheureusement, dans la vraie vie, désencombrer, cela prend généralement beaucoup de temps pour deux raisons :

  • il faut le temps « matériel » de tout trier, surtout quand on n’a pas une équipe à sa disposition 🙂
  • il y a aussi un temps « psychologique » ou « émotionnel ». Mettre le nez dans des affaires parfois anciennes, cela fait replonger dans tout un tas de souvenirs. Forcément, on aura envie de relire cette lettre, ou d’essayer ce vieux pull… L’attachement que l’on peut éprouver pour certains objets peut aussi nous ralentir dans le processus.

Le conseil d’Amtiss :

⇒ Définissez les pièces ou zones à désencombrer, et fixez-vous un temps pour chacune. Ne vous dites pas qu’en une heure vous aurez fini votre tri (sauf si vous n’avez qu’un tiroir à faire, et encore). Prévoyez au moins un week-end ou plusieurs demi-journées étalées sur le mois.

Lire aussi : Comment gagner du temps le matin en 5 astuces

 

Erreur N°2 : Jeter à tout va

astuces désencombrement
Photo Agnieszka Kowalczyk (Unsplash)

Faire le vide a quelque chose de libérateur. On a beaucoup parlé du minimalisme ces derniers temps, et c’est un mode de vie qui m’inspire. Mais attention à ne pas tout jeter non plus! Il faut réfléchir calmement et bien évaluer son besoin avant de se débarrasser d’une chose, au risque de devoir racheter un équivalent. Cela serait complètement contre-productif. D’ailleurs, n’ayez pas le réflexe de tout jeter à la poubelle, même si la tentation est grande d’en finir. Mettez de côté les affaires en bon état, pour les donner à vos proches ou à des associations.

Le conseil d’Amtiss :

 ⇒ Réservez un carton pour garder temporairement les choses pour lesquelles vous avez un doute. Faites le point après un mois, à tête reposée, et débarrassez-vous des choses qui ne vous conviennent plus (et que vous aurez probablement oubliées d’ici-là, croyez-en mon expérience!).

Lire aussi  Vivre mieux avec moins : la révolution du minimalisme [podcast]

 

Erreur N°3 : Suivre à la lettre une méthode

trier ses vêtements amtisstory
Photo Sarah Brown (Unsplash)

J’ai essayé plusieurs méthodes pour désencombrer différentes pièces, dont les suivantes :

  • me débarrasser des affaires non utilisées depuis 1 an
  • la fameuse méthode KonMari de Marie Kondo : en résumé, conserver uniquement les objets qui procurent de la joie. Je vous parlais de son émission juste ici

Il y en a bien sûr d’autres, mais ces deux méthodes font partie de celles que l’on voit souvent, en particulier pour les vêtements. Or, elles ne sont pas infaillibles. Par exemple, j’ai dans mon dressing des vestes de tailleur que je n’ai pas portées depuis un moment et qui ne me mettent pas spécialement en joie (mais qui me vont bien!). Je les garde car je serai sans doute amenée à les remettre en cas d’entretien d’embauche, ou si je change d’entreprise (et donc de dress code!). En fonction de votre situation, il y a donc des choses que vous pouvez garder sans culpabiliser.

Le conseil d’Amtiss :

⇒ Le mieux, c’est de mixer les principes, de s’en inspirer car l’idée de base est bonne, mais sans virer psychorigide. Essayez de garder les choses que vous aimez à 100% (cette robe qui vous fait ressembler à un sac : PAS OK) et/ou qui vous sont utiles (des vêtements de ski même si vous n’y allez pas tous les ans : OK).

Lire aussi :  Comment trier efficacement ses vêtements

 

Erreur N°4 : Acheter des rangements avant d’avoir fait le tri

désencombrer et faire le tri
Photo Florencia Viadana (Unsplash)

C’est une erreur que j’ai souvent commise par le passé. Je me disais « je vais acheter de jolies boîtes, comme ça je serai motivée et en plus, j’aurai tout sous la main ». Sauf que je me retrouvais avec des rangements non adaptés, parce que j’avais sous-estimé ou sur-estimé ce qu’il y avait à ranger. En effet, avant la phase de tri, il est difficile d’estimer la quantité d’objets qui resteront.

Le conseil d’Amtiss :

Attendez d’avoir trié vos affaires, puis regroupez-les par nature pour évaluer la taille des rangements à utiliser.

Lire aussi : Inscrivez-vous à mon challenge : 10 jours pour faire le tri!

 

Erreur N°5 : Multiplier les zones de rangement

astuces pour désencombrer amtisstory
Photo : Shanna Camilleri (Unsplash)

Une fois que l’on a bien recensé tout ce qu’il y avait à ranger, il est temps d’opter pour un système de rangement.

Les petits paniers à pompons, mallettes girly, et autres boîtes à jolis motifs sont tentants. Au quotidien, ils sont pratiques pour dissimuler tout notre petit bazar. Sauf que justement, le but c’est de mettre fin au bazar! Multiplier les zones de rangement, c’est le meilleur moyen de se retrouver avec des doublons et de recommencer à accumuler. Vous savez, cette trousse dans laquelle vous conservez des feutres et stylos. A moins que ce ne soit dans ce tiroir? On ne s’y retrouve plus.

Le conseil d’Amtiss :

⇒ Regroupez vos affaires par catégorie et rangez-les si possible au même endroit. Pour avoir essayé plusieurs systèmes, j’en suis arrivée à la conclusion que l’idéal est d’avoir un module ou même un pan de mur dédié au rangement. A compléter avec quelques accessoires aux endroits stratégiques, comme un panier près de votre lit par exemple. Collez des étiquettes ou inscrivez sur les contenants ce qui s’y trouve, pour ne pas répéter les erreurs du passé!

Lire aussi : Une petite chambre féminine et fonctionnelle

 

J’espère que cette liste d’erreurs à ne pas faire vous aidera dans votre processus de désencombrement. Bon courage ♥

 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

12 Replies to “Faire le tri et désencombrer : 5 erreurs à éviter”

  1. Cc!
    Je te rejoins complètement quand tu parles du temps! Le nombre de fois ou je me câle une demi heure dans l’agenda et qu’au final, une heure plus tard, j’y suis encore lol
    Biz

    1. Oui c’est clair ça prend toujours un temps fou, mais ça vaut largement le coup! Merci pour ton commentaire Malika 🙂

  2. Que de bons conseils ! 😊
    J’avoue que moi aussi j’ai déjà fait l’erreur d’acheter des rangements trop tôt !

    1. Ah je ne suis pas la seule alors, ça me rassure!

  3. Ranger, désencombrer, trier c’est tout un art en effet! Longtemps, j’ai eu du mal à me séparer de mes affaires me disant sans cesse « on ne sait jamais ». Et puis une personne m’a appris à dire au revoir à mes affaires 😉 et depuis je suis beaucoup plus raisonnée et raisonnable.
    Merci pour cet article Amtiss.

  4. Cc, Ah ça le tri, le rangement une partie de plaisir, entre l’envie de presque tout jeter et ma manie de tout garder… pas facile 😉 merci pour votre article de bon principe pour nous facilité cette tache

  5. Merci pour ces conseils ! Il est temps de s’y mettre maintenant… 🙂

    1. J’espère qu’ils te serviront! Bon tri 😉

    2. Je dois déménager, et je ne me vois pas avancer dans mon tri. Quelle galère!! J’ espère que vos idées vont m’aider

      1. J’espère que mes conseils pourront être utiles. Les déménagements sont parfois éprouvants mais c’est aussi une excellente opportunité de trier 🙂 Vous pouvez aussi faire un tour du côté de mon challenge gratuit pour faire le tri en cliquant juste ici

  6. Il y a longtemps que j’ai désencombré. Dur, mais en effet, cela prend du temps, et ce n’est jamais entièrement finit.
    Pour beaucoup, le plus dur est de ne pas « ré-encombrer » par la suite. Définir ses besoins propres et non ceux que d’autres « voudraient » pour nous.
    Il y a des choses dont nous avons besoin un certains temps, et qui ne nous servent plus.
    Et il y a les affaires qui ont encore une valeur sentimentales, nous sommes humains après tout, chaque chose en son temps.
    Courage à celles et ceux qui commencent ou sont plus loin dans le processus, vous verrez, avec les années, vous vous sentirez mieux.

    1. Merci pour ce retour Madeleine 🙂
      Effectivement, le désencombrement est un processus qui demande par la suite un certain « suivi » !
      Pour moi aussi il est important de définir ce que j’ai besoin de garder autour de moi, en fonction de mon mode de vie et de mon histoire, indépendamment des règles fixées par d’autres 🙂

Laisser un commentaire