Mes astuces pour arrêter de grignoter

Mes astuces anti grignotage

Ça ne vous aura pas échappé : la santé est l’un des sujets dont nous parlons le plus depuis quelques mois. Nous tentons tant bien que mal d’adapter notre vie à la menace du virus. Aujourd’hui, nous sommes toujours dans l’attente d’un vaccin ou même d’un traitement sûr et efficace.

Dans ce contexte, je pense qu’il est important de se concentrer que les choses que nous pouvons contrôler, sur lesquelles nous pouvons avoir un impact concret. Et cela commence par l’assiette!

L’alimentation, au même titre que le sommeil ou l’activité physique, est en effet l’un des piliers de notre santé. Un des défis que l’on peut rencontrer quand on cherche à avoir une alimentation équilibrée, c’est le grignotage, surtout quand il est compulsif.

De nature gourmande, j’ai développé au fur et à mesures des réflexes, qui m’ont d’ailleurs beaucoup servi pendant la période de confinement, alors que la tentation était grande. Voici donc mes 5 astuces pour éviter de grignoter!

 

Mangez à heures fixes

Voilà une habitude qui me fait souvent passer pour mamie, mais j’assume 🙂 Bien sûr, nous ne sommes pas à quelques minutes près. Mais j’ai remarqué que les repas à heures fixes avaient eu un impact positif sur ma santé.

En effet, notre corps s’habitue à manger à telle heure et aura donc moins tendance à « réclamer » de la nourriture en-dehors de ces horaires. Le fait de passer à table ou au moins de manger assis⋅e permet aussi de marquer le coup.

Pour déterminer à quelle heure manger, il faut être à l’écoute de notre corps. Alors que deux repas suffisent à certaines personnes, d’autres ont besoin de davantage fragmenter (les collations en milieu de matinée et d’après-midi sont idéales pour cela).

 

Planifiez vos repas

La planification des repas comporte de nombreux avantages. En effet, elle permet de mieux faire ses courses, d’économiser et de gagner du temps.

En plus, cela incite à cuisiner maison et à équilibrer vos apports sur la semaine. Des repas sains, composés d’aliments riches en fibres et de produits frais contribuent à réduire la sensation de faim.

Et pour éviter une trop grande rigidité, il est toujours possible de prévoir un ou deux repas « libres », pour laisser libre cours à votre envie du moment.

A lire aussi  Mes 5 astuces pour cuisiner sans four

astuces anti grignotage
Photo Sincerely Media

Buvez de l’eau

Ce conseil est valable pour des tas de raisons : s’hydrater tout au long de la journée est un bon réflexe à adopter pour votre santé. Boire de l’eau en quantité suffisante fait aussi partie d’une alimentation équilibrée.

Très souvent, le fait d’avaler un grand verre d’eau réussit d’ailleurs à faire passer une envie de grignotage.

 

Changez-vous les idées

L’envie de grignotage est rarement liée à la faim. Souvent, il s’agit d’une impulsion, provoquée par le stress, la tristesse ou même l’ennui.

Plutôt que compenser avec de la nourriture, essayez de distraire votre esprit. Le simple de fait de se lever, marcher un peu, s’étirer… peut suffire.

On peut aussi se concentrer sur une activité (lire un livre par exemple), ou même appeler un proche!

A lire aussi Mes mantras favoris

 

Privilégiez les snacks « sains »

Malgré les bonnes habitudes, il peut arriver d’avoir un petit creux, après avoir déjeuné sur le pouce par exemple. Le plus important est d’éviter les aliments transformés, y compris les biscuits estampillés « diététiques » qui ne remplissent pas toujours leurs promesses. Cela vaut aussi si vous êtes adepte des collations (#teamgoûter).

Essayez d’anticiper vos besoins, notamment si vous savez que votre emploi du temps va fluctuer. En prévision, vous pouvez confectionner vous-même des cakes peu sucrés, des porridges rassasiants aux graines de chia…

A lire aussi  Mon expérience avec les super aliments ou superfoods

Pensez également aux fruits, frais ou secs. Lors de mes journées au bureau, j’avais par exemple pour habitude d’emmener une pomme coupée en quartiers, pour avoir un snack facilement accessible.

astuces grignotage

Pour finir, je voudrais préciser qu’il est tout à fait normal de manger lorsqu’on a faim, et même de « craquer » de temps en temps. Culpabiliser après avoir grignoté n’est pas utile. Ce qui compte, c’est d’essayer de donner le meilleur à son corps, car c’est tout ce qu’il mérite!

Take care ♥

 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire