Mes astuces pour un sommeil réparateur

Bien dormir amtisstory

Mes astuces pour un sommeil réparateur

J’ai longtemps eu du mal à m’endormir, même en étant fatiguée. Parfois en me réveillant, je me sentais presque autant fatiguée que la veille. Il est indéniable que le sommeil a un impact majeur sur la santé et le bien-être. Or, nous dormons de moins en moins, c’est un fait. La qualité de notre sommeil est donc primordiale pour pouvoir récupérer, et disposer de l’énergie nécessaire pour accomplir nos objectifs. Comment dormir comme un bébé et profiter d’un sommeil réparateur? Dans cet article, je partage avec vous mes astuces pour enfin bien dormir.

Faire du sport et transpirer

Les vertus du sport sur la santé et le bien-être ne sont plus à démontrer. Faire du sport génère ce que j’appelle une « bonne fatigue » (à l’opposé de la fatigue nerveuse par exemple). En toute logique, le corps a besoin de se reposer après s’être dépensé au sport. J’ai remarqué que les sports orientés cardio (qui font bien transpirer!) étaient particulièrement efficaces de ce point de vue.

Cela ne signifie pas qu’il faut faire du sport juste avant de se coucher. Personnellement, mon corps est trop excité après le sport, et l’adrénaline m’empêche de me reposer. Je privilégie donc les séances du matin ou de l’après-midi. Mais je connais des personnes qui arrivent à dormir comme un bébé après leur footing du soir. L’important, c’est donc de vous écouter, afin de transpirer à bon escient 😉

Lire aussi : Commencer ou reprendre le sport (et ne pas abandonner)

Éviter les excitants le soir

Afin de faciliter le sommeil, il est généralement recommandé d’éviter les excitants, tels que le thé, le café et les sodas, le soir. Oui, mais que signifie le soir? J’ai déjà vu certains articles recommander de ne plus consommer d’excitants 6 heures avant le moment du coucher, d’autres 4 heures…

Pour ma part, j’arrête tout à 18h30 environ. Cela me laisse une marge pour avoir une possibilité de vie sociale après le travail 🙂

Si vous aimez boire quelque chose le soir, pensez au décaféiné ou aux infusions. De même, il est préférable d’opter pour un dîner léger afin de ne pas trop faire travailler le système digestif.

Bien dormir aérer sa chambre

Aérer sa chambre

Même lorsqu’il fait froid dehors, ouvrez la fenêtre quelques minutes tous les jours. Il est primordial d’aérer quotidiennement votre chambre afin d’y renouveler l’air. D’ailleurs, on dort généralement mieux lorsqu’il ne fait pas trop chaud dans une pièce.

En outre, après toute une nuit, les draps doivent respirer. J’aime que mon lit soit fait et pendant longtemps, j’ai eu tendance à m’en occuper à peine levée. Aujourd’hui, j’évite de faire mon lit dès le réveil pour être sûre qu’il soit suffisamment aéré.

Petite astuce pour ne pas oublier : laissez votre lit défait et ouvrez la fenêtre le temps de prendre votre douche.

Choisir sa literie avec soin

Savez-vous quel est l’objet le plus onéreux chez moi? C’est mon lit! De tout ce que j’ai acheté pour équiper mon appartement, je crois bien que c’est mon ensemble sommier et matelas qui m’a coûté le plus cher.

Personnellement, j’ai opté pour un matelas ferme en latex. C’est une découverte qui a vraiment eu un impact hyper positif sur la qualité de mon sommeil. Évidemment, tout le monde a une sensibilité différente. Certains préféreront la mousse ou les ressorts. Il est donc utile d’aller tester différents modèles en magasin.

La literie représente bien sûr une grosse dépense. Voyez-la plutôt comme un investissement pour votre santé et votre bien-être.

Toutefois, si votre budget est serré, vous pouvez commencer par changer votre oreiller. On n’y pense pas toujours mais des oreillers trop mous peuvent être à l’origine de douleurs. Mes cervicales me remercient depuis que j’ai adopté l’oreiller à mémoire de forme 🙂

Petite astuce : guettez les promotions sur les sites de vente comme La Redoute, on y fait des affaires très intéressantes.

Bien dormir investir dans une bonne literie

Ne pas négliger son linge de lit

Le linge de lit est un élément important dans la décoration de la chambre, mais pas seulement. En effet, la qualité du linge peut influer sur le sommeil, en fonction de son épaisseur, sa tenue, sa douceur…

Par ailleurs, il est important de laver régulièrement draps, housses et taies. Rien que l’odeur de linge propre est une invitation au repos. Le sujet pouvant être polémique, je ne me risquerais pas à conseiller une fréquence de lavage 😀 Mais je vous encourage à affronter l’épreuve du changement de housse de façon régulière, afin d’éliminer tous les microbes et autres saletés qui peuvent nuire à la qualité de votre sommeil.

Être à l’écoute de son rythme pour se coucher au bon moment

Sans pour autant être insomniaque, j’ai longtemps souffert de difficultés pour m’endormir. Plus jeune, je passais des heures à scruter le plafond, perdue dans mes pensées. Avec le temps, j’ai progressivement mis en place une petite routine et cela m’a beaucoup aidée.

Je suis persuadée que le fait de se coucher et de se lever à heures fixes contribue à la qualité du sommeil, car le corps s’habitue au rythme qu’on lui donne. En suivant une routine, on aide le corps à s’endormir sans (trop) se poser de questions.

Pour autant, il est indispensable d’écouter son rythme « naturel ». Même si je me couche généralement vers 23 heures, il m’arrive de temps en temps de tomber de sommeil dès 21 heures. J’essaie dans la mesure du possible de ne pas lutter, quitte à reporter au lendemain ce qui me reste à faire. Bien sûr, ce n’est pas toujours possible, mais le fait de me coucher tôt quand j’en ressens le besoin me permet de recharger les batteries.

Bien dormir l'art de la sieste

Maîtriser l’art de la sieste

En bonne méditerranéenne, je suis adepte de la sieste digestive. Hélas, la mentalité française n’est pas vraiment prête à accepter que les salariés dorment sur leur lieu de travail. Et pourtant… que celui ou celle qui n’a jamais piqué du nez après le déjeuner lève la main!

Quand je le peux (le week-end donc! ou lors de mes jours off) j’essaie de dormir un peu après avoir déjeuné.

Attention à ne pas trop dormir : il est communément admis qu’une sieste réparatrice dure environ 20 minutes. J’avoue que je respecte rarement cette durée, car c’est plutôt 45 minutes qu’il me faut.

L’heure de la sieste est également à prendre en compte. Autant une sieste en début d’après-midi peut vous redynamiser et vous amener à accomplir plus de choses, autant une sieste en fin de journée risque de casser votre rythme. Si vous ressentez une fatigue irrésistible en fin de journée, je vous conseille plutôt de vous organiser de sorte à vous coucher tôt.

J’espère que ces astuces vous aideront à trouver un sommeil réparateur. Je précise que je ne suis pas une professionnelle de la question. Je voulais simplement partager le fruit des mes recherches et de mes expériences, en présentant ce qui a fonctionné pour moi. Si vous avez d’autres trucs pour bien dormir, je suis preneuse !

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

2 Replies to “Mes astuces pour un sommeil réparateur”

  1. Cela peut sembler difficile de nos jours, mais se déconnecter et quitter les yeux des écrans de nos amis smartphones , ou de la dernière série Netflix, (lumière bleue c’est toi que je vise!), cela aide aussi 🙂

    1. Oui, cette lumière bleue est un vrai fléau 🙂

Laisser un commentaire

shares