Comment dire stop aux complexes

Comment dire stop aux complexes

Je repense souvent à une ancienne interview d’Eva Longoria, dans laquelle elle disait qu’elle avait travaillé très dur pour devenir sexy. A l’époque, je ne comprenais pas vraiment où elle voulait en venir. Car j’ai longtemps pensé qu’être sexy ou être belle, c’était quelque chose de « naturel », d’inné. Un coup de bol génétique en quelque sorte!

Aujourd’hui, même si je connais des hauts et des bas, je me sens globalement bien dans ma peau, comme on dit. Mais cela n’a pas toujours été le cas! Comme beaucoup d’adolescentes et de jeunes femmes, j’ai vécu avec plusieurs complexes. Alors que j’en ai oublié un certain nombre, je me rends compte tout de même que j’ai dépensé beaucoup de temps, d’argent, d’énergie pour m’en débarrasser…

C’est pourquoi aujourd’hui, je partage avec vous trois conseils pour arrêter de complexer.

 

Prenez du recul sur les images et les visuels retouchés

comment ne plus complexer
Photo Nadine Rupprecht

Même s’il y a des progrès en la matière, nous sommes quotidiennement abreuvé⋅e⋅s d’images aux corps parfaits, parfois surréalistes.

Il faut bien comprendre que la plupart des femmes que nous considérons comme des modèles du point de vue physique ne sont pas là par hasard.

Le métier des « stars » c’est aussi d’être belle (pas seulement, mais en grande partie). Leur réussite en dépend très fortement, c’est pourquoi elles ne laissent rien au hasard.

Elles sont quasiment tout le temps en représentation. Ce qui est l’exception pour nous, est la norme pour elles. Il est donc logique qu’elles soient très apprêtées. D’autant plus que chaque look, chaque mise en beauté, chaque coiffure, sont scrutés au détail près.

Et surtout, elles peuvent s’y consacrer à 100%. Établir un programme de sport, faire appel à un coach voire à un service de nutrition, passer des heures entre les mains de professionnels de la beauté…

Un des bons côtés d’Instagram, c’est que l’on entrevoit davantage les coulisses, même s’ils restent scénarisés. Entre les stars qui se montrent sans maquillage, ou qui dévoilent leurs séances d’entraînement intensif, on peut mesurer le fossé qui existe parfois entre une couverture de magazine et la « vraie vie ».

Or, votre vie à vous ne tourne pas uniquement autour de vos efforts pour améliorer votre physique. Simplement parce que ce n’est pas possible!

 

Apprenez à connaître votre corps

stop aux complexes
Photo Ryan Moreno

Si votre objectif est de perdre une taille, je vous encourage à vous en donner les moyens. Bien sûr, il n’ y a pas de formule magique : une alimentation équilibrée et de l’activité physique.

Mais en toute honnêteté, je suis persuadée que, pour ne plus avoir de complexes, le but n’est pas de chercher à changer.

Connaître son corps, c’est un premier pas vers l’acceptation… et ensuite vers l’amour.

Le secret : jouer de ses points forts, et laisser vivre ses points faibles! Pour ma part, c’est la danse orientale qui m’a aidée à complètement endosser cette féminité.

Le sport est souvent vu comme un moyen de mincir mais en réalité, je crois que cela va plus loin que cela. Déjà, tous les sports ne font pas perdre du poids. Ensuite, le sport permet surtout de rester en forme. Et cela augmente la confiance en soi.

À écouter :  Faut-il écouter son corps? [podcast 1]

Essayez de prendre conscience des capacités de votre corps, et de tout ce qu’il accomplit pour vous au quotidien.

Le yoga a joué aussi un rôle fondamental dans mon parcours vers l’acceptation. Grâce au regard bienveillant que l’on porte tout au long de la pratique, il permet de considérer son corps comme un allié, et pas un ennemi.

Évidemment, toutes les pratiques sportives et artistiques permettent potentiellement de connaître et aimer son corps. Trouvez celle qui vous correspond et laissez une chance à votre corps de vous surprendre.

 

Surtout, prenez soin de vous

comment ne plus complexer
Photo Samuel Austin

Si vous voulez renvoyer une belle image, commencez par prendre soin de vous.

Car ce corps que nous mettons souvent à rude épreuve mérite qu’on le chouchoute. Prendre soin de soi passe par beaucoup de choses. Un masque pour le visage, une coiffure, un massage du dos, mais aussi du repos et du sommeil en quantité suffisante!

Il est très important de varier votre alimentation, et pas seulement par peur de la balance. L’alimentation est en effet un des piliers de notre santé. C’est pourquoi il faut prendre le temps de cuisiner, même des choses simples, tout en conservant la notion de plaisir.

D’ailleurs, il faut aussi penser au bien-être intérieur, qui influe fortement sur notre apparence. Que ce soit des phrases du type « tu as une sale tête » ou bien « tu es rayonnante », je pense que l’on a tou⋅te⋅s expérimenté ce phénomène 🙂

À lire aussi  Comment arrêter de s’excuser en permanence

Enfin, pour ne plus avoir de complexes et vous plaire à vous-même, vous devez trouver votre propre style. Ce n’est pas une chose à laquelle on pense spontanément, et pourtant. Parfois, ce qui cloche dans le miroir, c’est tout simplement la coupe de vos vêtements.

Cela prend du temps de forger son propre style, mais cela en vaut la peine. C’est incroyable de voir à quel point, enfiler une tenue qui nous va, dans un style qui nous correspond, change notre perception.

comment ne plus complexer

Ah oui, et n’oublions pas que la beauté est avant tout subjective 🙂

 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

4 Replies to “Comment dire stop aux complexes”

  1. Coucou Amtiss,

    On ne répète jamais assez de prendre du recul sur les réseaux sociaux et les images, moi même je me le répète tous les jours mais c’est fou ce que c’est dur même quand on le sait je trouve ! J’aime bien ta dernière petite phrase de fin qui pour moi résume tout. Je me souviens d’un cours d’histoire de l’art où on avait débattu de l’esthétisme des corps et des changements de normes de beauté au fil des siècles et/ou des cultures, passionnant ! Alors quand j’ai des petites bouffées de complexe j’essaie de me le remémorer et/ou, comme tu le conseilles, d’enfiler une tenue « feel-good » 🙂

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Camille. Oui tu as raison, les normes de beauté changent régulièrement. Ce qui est intéressant aussi, c’est que même si elle correspond à ces normes, telle ou telle personne ne sera pas forcément belle aux yeux d’un·e autre… Je suis aussi adepte des tenues feel-good, qui deviennent de plus en plus des uniformes pour moi 😉

  2. Tu as toujours de si bons conseils, Amtiss ! D’ailleurs je crois que la danse me manque un peu, je ne sais pas trop quel style me plairait le plus, il faudrait que je fasse des essais 😊

    1. Merci beaucoup Anaïs 🙂 la danse me manque énormément! Ce que j’aime avec cet art, c’est qu’il y a tellement de styles différents que l’on en trouve forcément un qui nous correspond.

Répondre à Anaïs Annuler la réponse