Tricot collection #1 : mon pull doudou au point mousse

tricot pull doudou point mousse

Se lancer enfin dans un pull au tricot

Lorsque je me suis remise sérieusement au tricot, j’ai commencé par une petite pièce pour bébé, un adorable gilet de berger. Les projets pour bébés sont motivants, notamment parce qu’ils nécessitent relativement peu de laine, et peuvent être achevés en un temps raisonnable.

Mais très vite, j’ai souhaité me tricoter quelque chose pour moi. Il faut dire qu’entre le moment où j’ai appris à tricoter (il y a plus de 10 ans!) et mon retour dans le game, les choses ont énormément évolué. Au début des années 2000, beaucoup de modèles étaient expliqués en anglais, et il y avait assez peu d’exemples de réalisations concrètes (faites par de vraies gens dans la vraie vie quoi).

Aujourd’hui, on peut parler de véritable tricosphère, avec beaucoup de blogs francophones tenus par des passionné(e)s qui partagent leurs ouvrages et proposent même des modèles, avec de belles photos et des commentaires hyper utiles. Bref, ça donne envie!

Sachant que le temps de réalisation d’un vêtement adulte est conséquent, j’ai écarté les projets trop complexes (le pull avec une encolure au point dentelle, ce ne sera pas pour tout de suite 😉 ). Il me fallait donc un modèle simple dans sa structure et dans le point utilisé, à tricoter avec un numéro d’aiguilles raisonnable (5 minimum 🙂 ), sans aiguilles circulaires (je m’y mettrai un jour!).

Contrairement à ce que laisse penser la photo, le pull a été tricoté aux aiguilles 6 et non 12 😉

Un pull tout simple au point mousse

Le pull tube vous connaissez? Le principe est très simple : il faut tricoter 4 rectangles, soit 2 grands (pour le devant et le dos) et 2 petits (pour les manches), les coudre et puis c’est tout (façon de parler!). C’est un modèle idéal pour débuter au tricot.

Même si l’idée est simple, il est nécessaire de déterminer le nombre de mailles à monter et les dimensions finales à atteindre. Cela varie en fonction de la laine, des aiguilles, de l’effet souhaité, loose ou ajusté… J’ai fait un mix entre les très nombreux tutos disponibles sur le sujet, glanant des informations ici et notamment…

J’ai tricoté mon pull au point mousse, car j’apprécie son caractère intemporel et minimaliste. L’avantage du point mousse est qu’il se tricote sans réfléchir, il se marie donc parfaitement avec une série Netflix 🙂

Un joli fil en alpaga

J’ai longtemps hésité quant au choix de la laine pour ce modèle. Je voulais un rendu assez aérien et léger, sans avoir à tricoter en double (donc pas de mohair!). Il me fallait une laine qui ne gratte pas, qui ne laisse pas de « petits fils » sur les vêtements, dans un joli coloris… Et comme il s’agissait de mon premier pull, je n’ai pas souhaité investir dans un fil particulièrement luxueux. 

Finalement, j’ai choisi le fil Puna de Drops. J’ai eu du mal à trouver des avis sur l’utilisation de ce fil et encore moins des exemples d’ouvrages terminés. Si vous cherchez des infos j’espère donc que mon article vous servira!

Puna est composé à 100% d’alpaga non traité avant teinture. Il est proposé dans une belle gamme de couleurs neutres et douces. J’ai craqué pour ma part sur le coloris taupe, mais j’essaierais bien le rose poudré ou le coloris naturel. Comme souvent chez Drops, le rapport qualité-prix est imbattable. En effet, les pelotes de 50g peuvent être achetées environ 2€ pièce selon le revendeur. Cela m’était revenu à l’époque à moins de 14€ pour 7 pelotes, en passant par le site Mespelotes.

Le fil est assez doux, et passée la première utilisation, il ne gratte pas sur ma peau sensible! Il se tricote théoriquement aux aiguilles numéro 4.

pull tricot point mousse
En fait, il aura fallu près de 7 pelotes…

Verdict : le pull doudou tant espéré!

pull tricot point mousse
Je l’ai mis sur cintre pour les photos uniquement 🙂

Au final, j’ai donc monté 80 mailles sur mes aiguilles numéro 6 (au lieu des numéro 4 préconisées), dans le but d’obtenir un pull léger voire « mousseux ». J’ai tricoté deux rectangles d’environ 52 centimètres de large sur 56 centimètres de haut. Pour les manches, je crois avoir monté 50 mailles environ, que j’ai tricotées sur 43 centimètres de long, en procédant à des diminutions (à partir du 11ème rang, une diminution tous 10 rangs, 10 fois). Pour faire les choses dans les règles de l’art, j’ai bloqué les pièces et je les ai assemblées à l’aide d’une couture invisible.

pull tricot mousse

Désormais, je comprends tellement mieux pourquoi ce type de modèle est surnommé « doudou » ! Car il est hyper confortable, tient chaud mais pas trop, tout en laissant la peau respirer. Et surtout, il est passe-partout, c’est un véritable basique.

Je pourrais presque le mettre tous les jours, que ce soit pour traîner à la maison ou pour sortir avec un petit jean. Même si le rendu est moins loose que ce que j’espérais au début, je trouve qu’il « tombe » très bien finalement. A l’usage, le pull ne gratte pas et ne peluche pas.

Cela m’a pris de très longues heures et il a fallu beaucoup de patience entre les différentes étapes (tricot, blocage, séchage, assemblage) mais le résultat en vaut le coup. C’est un vrai plaisir de porter quelque chose qu’on a réalisé soi-même.

Pour moi, cela s’inscrit dans une démarche plus globale où j’essaie de maîtriser l’origine et les conditions de fabrication des choses que je possède. Reste la question de la laine, bien sûr : d’où vient-elle, est-elle issue d’un élevage qui respecte les animaux et l’environnement? Le tricot éthique est un vaste sujet que j’espère développer sur ce blog 😉

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

2 Replies to “Tricot collection #1 : mon pull doudou au point mousse”

  1. Hello ! Je suis ravie d’être arrivée sur ton blog , j’aime beaucoup le tricot… Hélas, je ne suis pas très douée, ton article me donne envie d’essayer quand même.

    1. Merci beaucoup pour ton message ♡ Je dirais que la seule qualité indispensable pour le tricot, c’est la patience! Je prépare d’ailleurs bientôt un article avec mes conseils pour débuter le tricot 😉

Laisser un commentaire

shares