Always Be My Maybe, comédie romantique à voir sur Netflix

always be my maybe

Si vous ne savez pas quoi regarder sur Netflix, et/ou que vous cherchez quelque chose de léger, je vous propose de visionner la comédie romantique Always Be My Maybe.

Un feel-good movie efficace

Comme beaucoup, j’aime (je suis accro?!) Netflix pour son immense catalogue de séries de qualité. Depuis peu, je découvre également avec plaisir les films produits par la plate-forme. Il semblerait que Netflix se débrouille particulièrement bien dans le registre des feel-good movies, soit les films qui font du bien à regarder. Courts, rythmés, dans l’air du temps, ils se regardent facilement.

Après I feel pretty ou encore Unicorn Store, voici donc Always Be My Maybe, un petit film Netflix bien sympathique à regarder pour se changer les idées.

Le pitch de cette romcom (comédie romantique) : Marcus et Sasha sont deux amis qui se connaissent depuis toujours. Voisins, ils grandissent ensemble à San Francisco, jusqu’à la fin du lycée. Alors qu’ils semblent plus inséparables que jamais, un drame puis une dispute les éloigne l’un de l’autre. Le contact est rompu pendant 15 ans, jusqu’au retour de Sasha dans sa ville, désormais chef à succès…

L’histoire met à l’honneur les univers de deux créatifs, chacun dans son domaine. Entre les compositions culinaires de Sasha et le talent musical de Marcus, le film est agréable à regarder et à écouter. On notera ainsi une bande-son soignée; à ce sujet ne manquez pas le générique de fin interprété par Randall Kim, dont les paroles sont… savoureuses 😉

En plus d’une guest-star de choix (voir plus bas!), le film est donc porté par le duo Ali Wong (Sasha) et Randall Kim (Marcus). Deux interprètes crédibles et drôles, sans doute aidés par leur expérience dans le stand-up.  Mention spéciale à Randall Kim que je ne connaissais pas, et dont le jeu tout en nuances suscite beaucoup d’empathie pour son personnage.

L’humour est au rendez-vous y compris dans les scènes et personnages secondaires, qui sont assez bien développés. Il s’agit d’une comédie bien dans son époque, dont les références feront sourire voire rire les millenials. Qu’il s’agisse du personnage de la future maman inquiète de ne pas ressembler à Kate Middleton trois heures après son accouchement, ou bien des joies de prendre un Uber pool 😀

Always Be My Maybe est évidemment un film sur l’amour, mais pas avec un grand A. En tout cas, ce n’est pas uniquement ce que j’en retiens 🙂

Choisis ton destin

Pour moi, l’une des principales questions développées par Always Be My Maybe est la suivante : comment rester fidèle à soi-même en prenant le risque d’évoluer? Question existentielle s’il en est, surtout pour un film de 1h42 😀

Car nous avons deux trajectoires dans le film.

D’un côté, nous avons Marcus, qui en apparence n’a pas beaucoup évolué en 15 ans. Il a décidé de rester dans sa routine de San Francisco et vit toujours chez son père. Membre du groupe de musique Hello Prior depuis l’adolescence, il a peur de quitter sa zone de confort, au point qu’il refuse l’opportunité d’auditionner dans un établissement réputé de la ville. Son groupe est un « groupe de quartier » et cela semble lui suffire. Marcus justifie son enracinement par des raisons familiales, même si l’on comprend finalement que c’est la peur du changement qui le bloque.

A l’opposé nous avons Sasha, devenue une véritable star de la gastronomie établie à Los Angeles, et bientôt New York. Dès son plus jeune âge, la cuisine a été pour Sasha une consolation aussi bien qu’une manière d’exprimer sa créativité et de se réaliser. Pour vivre une ascension fulgurante, elle s’est éloignée de sa ville natale et de ses parents. Mais n’a-t-elle pas perdu des plumes en chemin? Entre sa relation décevante avec son fiancé et le manque d’authenticité que lui reproche Marcus, tout est loin d’être parfait.

La raison d’être du film est évidemment la rencontre entre ces deux trajectoires. Sasha et Marcus peuvent-ils trouver un terrain d’entente et dépasser leurs incompréhensions mutuelles? Jusqu’à quelles concessions sont-ils prêts pour se rapprocher de l’être aimé?

Oser prendre un risque, sortir de sa zone de confort, sans oublier qui l’on est.

Ainsi, le film traite plus généralement du retour aux racines, mêmes si elles ne sont pas forcément celles auxquelles on pense spontanément. Le foyer, le lieu où l’on se sent chez soi, n’est pas nécessairement géographique. Vous l’avez compris, Home is where love is

(bah oui, ça reste une comédie romantique 😉 ).

Ma scène préférée

Keanu Reeves fait partie de la distribution d’Always Be My Maybe. L’équipe du film a visiblement pris le parti de proposer une version complètement second degré du mythique interprète de Neo. Honnêtement je n’ai pas trop accroché au personnage. Néanmoins!!! Le moins que l’on puisse dire est que son entrée en scène est juste EPIQUE!!!

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

shares