Ma princesse Disney préférée est… une reine

elsa reine des neiges 2 avis

[Revue sans spoilers de la Reine des Neiges 2]

Je suis passionnée par le cinéma d’animation depuis l’enfance. Les films Disney occupent évidemment une place de choix dans ce milieu. J’aime beaucoup la Belle et la Bête dont je connais encore les chansons par cœur. Plus jeune, je m’identifiais beaucoup à Belle, jeune femme incomprise et passionnée par les livres. Depuis, de nombreux films sont sortis, avec des héroïnes plus ou moins marquantes. La dernière en date n’étant autre qu’Elsa, la Reine des Neiges!

 

La suite réussie d’un conte onirique

Souvenez-vous du phénomène provoqué par la sortie de la Reine des Neiges en 2013, un des dessins animés les plus populaires de ces dernières années. Six ans après, la suite vient tout juste de sortir et je ne pouvais pas la manquer 🙂

Le film est réussi, surtout pour une suite. Le point de départ étant la recherche de l’origine des pouvoirs d’Elsa. Il y a un peu de tout dans la Reine des Neiges 2 : action, introspection, romance, aventure, magie… Beaucoup d’émotions aussi avec les retours dans le passé.

Graphiquement, le film tient ses promesses, avec de belles trouvailles comme les aurores boréales, ou encore une scène dansée d’Elsa.

Petit bémol concernant la musique. A l’exception notable d’une chanson interprétée par Kristoff, digne d’un boys band des années 90, j’ai trouvé les chansons trop nombreuses et pas forcément enthousiasmantes. Notamment car je fais partie des rares personnes à assumer le fait d’aimer la chanson phare du premier épisode 😀 (que je préfère en anglais)

 

Deux sœurs au cœur de l’intrigue

Dans les deux films, Elsa n’a pas de relation amoureuse. Certains y ont vu le signe qu’Elsa était peut-être le premier personnage gay de l’univers Disney. Il est vrai que Disney mise de plus en plus, de façon générale, sur la mise en avant des minorités (il n’y a qu’à voir les derniers Star Wars pour s’en convaincre). C’est une bonne chose et je peux comprendre l’engouement pour cette théorie. Toutefois ce qui me gêne dans cette vision des choses, c’est pourquoi vouloir à tout prix un(e) partenaire pour Elsa? Ne peut-elle pas tout simplement être seule?

Quand on y réfléchit, Elsa se suffit à elle-même. Dans ce deuxième opus, elle ne cherche pas l’âme sœur; elle se cherche elle-même. Ainsi, elle va chercher elle-même les réponses à ses questions. Elle est capable de dompter un cheval, de contrer des attaques de n’importe quel élément, et de protéger son royaume d’Arendell. Car c’est une reine. Pas une princesse! Les mots ont leur importance 🙂 Le moment venu, elle n’a pas peur de partager le pouvoir.

Bien qu’introvertie, elle n’est pas non plus fermée à l’amour, qu’elle exprime bien sûr à sa sœur, mais aussi à ses parents, à la nature… Elsa est un personnage à la fois fort et sensible.  Anna n’est pas en reste non plus, c’est une jeune femme débrouillarde et pleine de ressources.

J’avais énormément apprécié la relation des deux sœurs Elsa et Anna, qui est de nouveau centrale dans le film. Elles comptent l’une sur l’autre. Même si l’aspect romantique reste présent, il n’est pas au cœur de l’intrigue. Ces deux personnages ne sont pas parfaits mais je trouve qu’elles offrent de beaux modèles aux enfants ciblés par ces films.

Lire aussi : Unicorn Store, une fable onirique sur Netflix

 

Ma scène préférée : la traversée de la Mer Sombre

Toute la scène de la traversée de la Mer Sombre est épique! Ce passage entier est digne d’un film d’action. Elsa y est la définition même de badass 😀

 

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé le film et je vous invite à le voir, que vous ayez 10 ans, 15 ou 30. Vous passerez un beau moment rempli d’onirisme 🙂

 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

8 Replies to “Ma princesse Disney préférée est… une reine”

  1. Merci pour ta vision des choses (vision d’adulte) 🙂
    J’emmène ma fille le voir demain et je suis autant excitée qu’elle :p

    1. Ah c’est super d’y aller ensemble! J’espère que vous passerez un beau moment ♥ et merci pour ton commentaire!

  2. Je ne sais pas quand mais je compte bien le voir, j’avais adoré le premier alors je suis curieuse de la suite

    1. Pour avoir aussi adoré le premier j’espère que la suite te plaira autant qu’à moi 🙂

  3. Merci pour cet avis, je ne suis pas fan absolue des univers Disney mais j’aime beaucoup les dessins animés donc je vais en voir de temps en temps. Je compte voir celui-ci dont j’aime l’univers et le graphisme. Mais c’est vrai que ce que tu dis sur les chansons me bloque un peu… C’est le côté Comédie Musicale des Disney qui me gêne parfois (et pourtant, il y de belles chansons parfois mais aussi trop de chansons gnan gnan). Je préférais les chansons des anciens Disney (le Livre de la jungle par exemple).

    1. Je suis d’accord avec toi sur l’aspect gnangnan des chansons dans les récents Disney 🙂 Le gros point fort de la Reine des Neiges est bien sûr son graphisme, que tu ne manqueras pas d’apprécier étant donné ton univers 😉

  4. Merci de ce retour.
    Penses tu qu il soit adapté pour une enfant de 3 ans? Je me tâte à y aller avec ma fille (son premier ciné, en semaine hors vacances pour ne pas déranger les gens si elle parle un peu…).

    Concernant le personnage d Elsa, elle a vécu dans la peur de soi et des autres. Comment peut elle trouver l amour? La romance, on peut la laisser à sa rêveuse de soeur 😉

    Le premier personnage gai est le fou dans la belle et la bête le film car pour Elsa, ça avait fait un foin pas possible…

    1. Merci pour ton message et tes réflexions Lindsay. Ce qui est bien dans le fait d’avoir plusieurs héroïnes, c’est que tout ne repose pas sur un seul personnage, et comme tu le dis on peut laisser la romance à Anna. Le film est court (1h44) et rythmé, avec beaucoup de scènes drôles grâce au personnage d’Olaf notamment. Même si elle ne saisira pas toutes les subtilités, je pense qu’une enfant de 3 ans appréciera 🙂

Laisser un commentaire

shares