Les meilleures séries françaises : mon top 3 du moment

Les meilleures séries françaises du moment


A la recherche d’une série à regarder? Je vous propose mon top 3 des séries françaises actuelles, à rattraper sur Netflix et Canal Plus.

Le Bureau des Légendes : pépite française parmi les séries d’espionnage

Canal + nous a habitués depuis plusieurs années à produire des séries de qualité. Mais le Bureau des Légendes, qui nous fait suivre les aventures des agents clandestins de la DGSE, est une véritable pépite qui relève encore plus le niveau des séries françaises. C’est même l’une des meilleures séries d’espionnage tous pays confondus.

La régularité de la série mérite d’être soulignée (chose rare en France), puisque nous profitons d’une saison tous les ans depuis sa création. Plus question ici d’attendre plusieurs années entre deux saisons!

Pour autant, la qualité est toujours au rendez-vous, que ce soit dans l’écriture ou dans la réalisation. Le Bureau des Légendes captive grâce à l’originalité des intrigues et le suspense qui émerge au fil des épisodes, riches en rebondissements. Le récit est remarquablement servi par la mise en scène et la photographie, de la beauté des plans tournés à Paris, à l’intensité des scènes qui se déroulent à l’étranger, notamment en Syrie.

Un grand point fort du Bureau des Légendes c’est évidemment sa galerie de personnages, interprétés par des acteurs talentueux. Un casting international qui incarne les espions de terrain, les agents de liaison, les chefs, mais aussi les cibles… Citons pêle-mêle Malotru l’électron libre (Mathieu Kassovitz), l’énigmatique Marina (Sara Giraudeau), l’ambivalente Dr Balmer (Léa Drucker), l’attachant Raymond (Jonathan Zaccai), le charismatique Henri Duflot (Jean-Pierre Darroussin) le flamboyant Marc Lauré (Gilles Cohen)… Mention spéciale à Artus, que l’on n’attendait pas dans ce registre, et dont le personnage prend une dimension inattendue dans la saison 4.

On apprécie également le souci de réalisme de la série. Par exemple les personnages arabes parlent en arabe et les russes en russe (et oui! faut pas croire que c’est chose acquise en 2019. Cf. la dernière saison de Prison Break 😀 rien à voir je sais)

Enfin, il y a aussi de l’amour. Car c’est bien par amour que Malotru part en vrille…

Les 4 saisons sont actuellement disponibles sur Canal +

PS : A noter que dans les premières saisons, les espions sont surnommés d’après des expressions du capitaine Haddock : Malotru, Phénomène, Moule à Gaufres… Par contre dans la dernière saison, de nouveaux surnoms apparaissent : Rocambole, Pacemaker… Si vous connaissez la logique derrière, dites-le moi en commentaire!

Engrenages : une des meilleures séries policières françaises

Le point de départ de chaque saison d’Engrenages, c’est la découverte d’un cadavre. La série décortique donc, à travers l’enquête, l’engrenage qui aboutit au meurtre, point de départ de l’intrigue. Mais d’autres engrenages sont également à l’œuvre. Une successions de choix et d’actes qui conduisent les personnages dans des situations qu’eux-mêmes n’avaient pas anticipé…

La particularité d’Engrenages, c’est son réalisme revendiqué, et le soin apporté aux moindres détails (par exemple, Laure porte le même blouson en cuir depuis le début de la série. Un détail certes, mais qui contribue au fait qu’on y croie 😀 ). Les personnages ne sont pas des héros. Ils sont humains et renferment leurs propres failles, que l’on découvre, lentement mais sûrement au fil des saisons.

Au fil des épisodes, on suit donc les avancées de la police judiciaire, à travers les filatures, les interrogatoires, les écoutes téléphoniques… On plonge ainsi dans tous les aspects de l’enquête à travers les personnages clés : la police, le procureur, le juge d’instruction, et les avocats.

Ainsi, en dévoilant les coulisses des enquêtes, de la découverte de la victime à l’arrestation du coupable, Engrenages nous en apprend un peu plus sur le système judiciaire français et le déroulé d’une procédure pénale. Ce qui n’est pas rien et permet à la série de se démarquer, dans notre imaginaire façonné par l’omniprésence des séries américaines et rempli de bataillons de FBI, SWAT, CSI, et autres unités d’élite (et c’est une grande fan de séries US qui parle 🙂 ).

Les 7 saisons sont actuellement disponibles sur Canal +

Dix pour cent : une comédie à voir

Bah oui, en France, on ne fait pas que des drames et Dix pour cent en est le parfait exemple. Il n’y a pas de bombe à désamorcer et personne ne meurt (me semble-t-il?).

Dix pour cent fait rêver car elle nous montre les paillettes du milieu du cinéma, des cocktails parisiens au tapis rouge de la Croisette. Mais elle dévoile également les coulisses des tournages des films et séries.

Les héros de Dix Pour cent sont les agents, dont nous partageons le quotidien. 10%, c’est en effet le montant de leur commission sur les cachets des acteurs. On oublie parfois que derrière les acteurs, il y a ces petites mains qui tout à tour défendent, protègent, pouponnent leurs acteurs. Au fil des épisodes, nous assistons donc aux péripéties qui jonchent la production d’un film, mais aussi aux rivalités, entre acteurs, entre réalisateurs, entre agents, entre agences…

Ambition, dévotion, mais aussi passion du cinéma : autant de facettes du métier d’agent que nous découvrons à travers des interprètes convaincants. Camille Cottin, notamment, y est géniale dans le rôle d’Andréa.

La série est également connue pour sa succession de guest stars, souvent dans leur propre rôle, qui font preuve de beaucoup d’auto-dérision (comme la diva Bellucci ou l’habité Jean Dujardin), mais aussi de sensibilité (je pense à la touchante Béatrice Dalle). Les répliques sont savoureuses; l’humour et l’amour sont également au rendez-vous.

Alors, pourquoi s’en priver?

Les 3 saisons sont actuellement disponibles sur Netflix

Les meilleures séries françaises du moment

Laisser un commentaire