Mon cadeau pour la planète

Un cadeau responsable pour l'environnement

En cette période de fin d’années, vous vous demandez peut-être comment donner plus de sens aux cadeaux que vous offrez ou que vous recevez. Voici une idée qui pourrait vous plaire, d’autant plus que vous pouvez la partager avec autant de personnes que vous le souhaitez !

Certaines formes de pollution sont invisibles

Il existe une sorte de pollution dont on parle peu : la pollution numérique. Internet, les réseaux sociaux, le cloud… tout cela génère des quantités importantes de CO2.

L’impact du numérique provient de plusieurs choses, dont :

  • Les matériaux nécessaires à la fabrication des équipements, dont certains sont extraits dans des conditions problématiques (notamment les minerais)
  • L’énergie utilisée pour la fabrication des équipements, pour le fonctionnement des réseaux et pour le stockage des données

Or, la numérisation de la société est présentée depuis longtemps comme vertueuse pour l’environnement. La dématérialisation des échanges notamment, qui serait plus écolo que l’utilisation du papier. Je me souviens que dans ma précédente entreprise, il était possible d’afficher en bas des e-mails un message du type : « pensez à l’environnement, n’imprimez ce mail que si vous en avez vraiment besoin! »

Il faut dire que pour la plupart d’entre nous, nous ne voyons pas cette pollution. Elle nous est invisible, alors que les infrastructures utilisées et l’énergie consommée sont bien réelles.

Remarque : j’évite volontairement de vous donner des chiffres car je ne suis pas spécialiste, mais on trouve facilement des infos ici ou encore ici.

Naturellement, je ne suis pas contre le progrès, ni contre le divertissement. Mais l’invisibilisation de la pollution numérique me pose de plus en plus question. Parce que je suis inquiète des conséquences du réchauffement climatique. Et aussi, parce que cela rejoint aussi ma réflexion sur le minimalisme : est-ce vraiment cohérent de posséder peu de biens matériels, sans se soucier de nos biens immatériels? Enfin, je pense qu’il est important de ne pas dépendre entièrement du numérique : le bon vieux support papier peut s’avérer particulièrement utile selon les circonstances.

Bref, si tout cela vous parle et que vous avez envie d’agir, je vous propose de faire le même cadeau que moi à la planète. Un cadeau modeste, mais il faut bien commencer quelque part 🙂

Lire aussi Recyclez vos bocaux en verre avec ces idées simples

Faites le tri dans vos e-mails !

cadeau responsable planète
Photo Corinne Kutz @ Unsplash

Les e-mails engendrent une quantité non négligeable d’émissions de gaz à effet de serre : leur envoi, leur stockage, leur consultation… Un seul e-mail peut paraître inoffensif, mais à l’échelle d’un individu (qui possède souvent plusieurs adresses mails) ou d’une entreprise, les proportions deviennent rapidement significatives. 

C’est pourquoi j’ai décidé de m’attaquer à mes e-mails, pour commencer la nouvelle année du bon pied 😊 C’est quelque chose que je souhaite faire depuis longtemps, mais que j’ai tendance à repousser. J’ai donc établi un petit plan d’actions dont vous pouvez vous inspirer :

  • Supprimer les e-mails anciens qui ne contiennent aucune information importante
  • Trier les e-mails récents en les catégorisant (exemple : professionnel, factures, banque…)
  • Me désinscrire des newsletters que je ne lis pas, pour éviter de recevoir des e-mails inutiles

J’avais déjà effectué ce travail pour mon adresse e-mail principale, mais il me reste à la faire pour les autres…

cadeau responsable environnement

Si ce thème vous intéresse, j’en avais déjà parlé dans mon challenge du printemps. C’est un petit programme sur 10 jours (entièrement gratuit) pour vous aider à faire le tri dans différents domaines, y compris les e-mails !

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire