Une semaine en Jordanie

Visiter la Jordanie

Visiter la Jordanie en une semaine

Ah, la Jordanie… Je ne regrette pas d’avoir répondu à l’invitation de mon amie Neslihan, temporairement installée à Amman.  En plus d’avoir découvert un pays au patrimoine culturel exceptionnel et  extrêmement riche en histoire, nous avons pu bénéficier de l’expérience et des bons plans de notre amie expatriée (Merci Nes!). Avec mon amie Delphine, nous avons donc réservé nos billets d’avions, puis concocté notre petit circuit sur mesure en six jours. Nous avons réussi à caser pas mal de choses dans notre itinéraire. Le rythme était assez intense mais il y a tant de choses à voir et expérimenter en Jordanie… C’est donc avec grand plaisir que je partage ici mon expérience au royaume hachémite!

Informations pratiques avant de partir en Jordanie

Visiter Petra

Quand partir en Jordanie?

Comme pour la plupart des pays chauds, il est conseillé de partir au printemps ou à l’automne pour bénéficier de températures douces et ne pas être incommodé par la chaleur. Cela n’a pas été possible pour nous!

Si vous en doutiez, je vous confirme qu’il est possible de visiter la Jordanie en août. Les visites seront parfois éprouvantes, notamment à Petra, mais si vous êtes en bonne condition physique et que vous vous protégez bien du soleil, c’est tout à fait faisable!

Visa et sécurité

Je vous conseille d’opter pour le Jordan Pass. Ce pass inclut le coût du visa et la visite de plusieurs sites, dont Petra. Le tarif est avantageux, sauf si vous n’avez pas prévu d’aller à Petra. Achetez-le et imprimez-le avant de venir pour plus de tranquillité.

La région du Moyen-Orient suscite souvent l’inquiétude. Je dirais que la Jordanie est un pays sûr dans la mesure où nous n’avons rencontré aucun problème de sécurité, et ne nous sommes pas senties en danger. En tant que jeunes femmes, nous n’avons pas été embêtées non plus, mais il faut dire que nous avions pris le parti de porter des vêtements amples et couvrants (afin de ne pas dénoter et de nous protéger du soleil estival). Les Jordaniens sont accueillants et nous avons été bien reçues dans les différents commerces et sites touristiques. Cela dit, je vous conseille tout de même de vérifier l’absence de restrictions avant de partir.

Se déplacer en Jordanie

Nous sommes arrivées en Jordanie via le fameux Allenby bridge car nous étions juste avant à Jérusalem (j’y reviendrai dans un article consacré à la ville sainte!). Pour savoir comment se déroule le passage de la frontière, je renvoie à cet article de blog très complet et globalement toujours d’actualité. Pour le retour, nous avons pris un billet d’avion auprès de la compagnie roumaine Tarom, que je ne connaissais pas du tout; le vol s’est très bien passé.

Nous avons utilisé assez peu le taxi, au profit du réseau Careem, l’équivalent local d’Uber. Les chauffeurs vous géolocalisent et les courses sont payées en liquide. J’ai trouvé l’application très pratique à utiliser (il faut dire que nous avions une puce téléphonique locale), et la plupart des petits trajets dans Amman ne coûtent que quelques JOD.

Il est souvent conseillé de louer une voiture mais nous n’avons pas fait ce choix. Sachez qu’en planifiant bien vos déplacements et en optimisant vos trajets, il est tout à fait possible de visiter la Jordanie en bus pour les grands trajets. Nous avons utilisé les bus de la compagnie JETT et cela s’est bien passé à chaque fois. Il faut juste savoir que les pauses sont aléatoires et qu’il est préférable d’acheter les billets à l’avance, car les bus sont souvent pleins. Je vous conseille de vous rendre dans une agence JETT à Amman et de réserver tous vos billets sur place, vous aurez ainsi l’esprit tranquille.

Autres infos

Mensaf Jordanie
Le mensaf, plat bédouin à goûter en Jordanie

Le niveau de vie

La Jordanie est un pays qui reste touristique et les prix sont par conséquent assez élevés. Pour vous donner une idée, le dinar jordanien (JOD) équivaut à peu près à 1,28 €. De mémoire, un repas classique au restaurant coûte entre 10 et 15 JOD. Par contre, comme l’essence ne coûte pas très cher, une petite course dans Amman reviendra à 2 ou 3 JOD.

La nourriture

Ah, la nourriture, point capital quand je pars en vacances 🙂 Ne manquez pas le mensaf, le plat national à base de riz et d’agneau, accompagné d’une délicieuse sauce au yaourt. Si vous allez dans le désert, vous aurez peut-être la chance de goûter un plat ou un pain cuit sous le sable.

Vous le savez peut-être : une très grande partie de la population jordanienne est d’origine palestinienne. En Orient, les Palestiniens sont depuis longtemps réputés pour la qualité de leur cuisine et de leurs pâtisseries. C’est pourquoi vous trouverez fréquemment des plats palestiniens à la carte des restaurants, en plus des plats typiquement jordaniens.

Avant de rentrer, n’hésitez pas à acheter des boîtes de pâtisseries, elles se conservent assez longtemps et sont vraiment sublimes (visuellement et gustativement!). Il y a des boutiques à l’aéroport pour un achat de dernière minute!

 

Amman, la ville aux sept collines

Visiter Jordanie Amman

La capitale, point de départ pour visiter la Jordanie

Amman est le point de départ idéal pour visiter toute la Jordanie, notamment parce que vous pouvez y prendre les bus JETT. Plusieurs agences sont situées en ville .

Il y a tout de même de belles choses à voir dans Amman même, et notamment l’héritage romain de la ville. Rendez-vous à la citadelle, où vous pourrez admirer les vestiges du temple d’Hercule et visiter un petit musée sympathique. La citadelle offrant une vue à couper le souffle sur la ville, il y a de très belles photos à faire.

Un autre point d’intérêt à Amman est le théâtre romain, que j’ai trouvé très bien conservé. Ce qui est intéressant, c’est qu’il fait vraiment partie de la ville. Beaucoup d’habitants s’y promènent, des jeunes filles gravissent les marches et se retrouvent en haut du théâtre pour discuter…

Petit conseil pour visiter Amman : prévoyez de bonnes chaussures. La ville est vraiment construite sur sept collines et cela monte beaucoup!

Où manger à Amman?

Commençons par une adresse incontournable à Amman : le restaurant Hashem, connu notamment pour ses falafels. Soyez prévenus, il n’y a pas de carte! Il faut commander directement avec le serveur falafels, houmous, foul… L’adresse est essentiellement fréquentée par les locaux. Si vous y allez aux heures de pointe, l’ambiance risque d’être chaotique, mais disons que c’est un désordre joyeusement organisé. J’adore les falafels et je peux affirmer que ce sont les MEILLEURS FALAFELS que j’ai mangés jusqu’à présent  🙂

Pour une soirée un peu plus posée, rendez-vous au restaurant Jafra. Ce restaurant propose un cadre charmant. La nourriture est délicieuse et si vous avez de la chance, le repas sera agrémenté par le chant d’un musicien. Ce soir-là, un chanteur a entonné plusieurs classiques de la musique arabe accompagné d’un oud, un pur bonheur!

Aqaba, sur les rives de la Mer Rouge

Visiter la Jordanie Aqaba Mer Rouge

Après quatre heures de bus depuis Amman, nous sommes arrivées à Aqaba, au bord de la Mer Rouge.

Aqaba est connue pour ses spots de plongée. Le Kempisky ne propose pas directement de sorties en bateau, mais ils vous aideront à l’organiser avec l’agence de voyage Sindbad qui dispose d’un comptoir dans l’hôtel.

Nous n’y sommes restées qu’une nuit, et avons dormi dans l’hôtel 5* Kempisky. Le tarif est élevé, mais reste bien moins important que ce que l’on paierait en France pour des prestations équivalentes. C’était l’occasion de se faire un peu chouchouter 🙂 La plage privée, la superbe piscine à débordement, le pool bar, la suite (car nous avons été surclassées!)… En plus, le Kempisky est situé près de l’arrêt du bus JETT, ce qui nous a évité de devoir prendre un taxi pour nous y rendre.

Nous avons dîné au Syrian Palace Restaurant, recommandé par le Routard. Très bonne expérience : de bons plats, un service rapide et une jolie vue à l’étage.

Le lendemain, une voiture réservée par l’agence Jordan Tracks nous attendait pour partir à la découverte du désert.

Wadi Rum : sur les traces de Lawrence d’Arabie

Visiter la Jordanie 6 jours
Je n’ai pas pu m’empêcher de prendre ma pose de danseuse 🙂

Mon avis sur l’agence Jordan Tracks

Pour organiser notre séjour dans le désert, nous avons fait appel à l’agence Jordan Tracks. Celle-ci est référencée dans le guide du Routard et est souvent mentionnée dans les forums voyage. Je ne peux que vous la recommander car l’expérience s’est très bien passée. Le contact par e-mail s’est fait en anglais. L’agence s’est montrée très réactive et a organisé nos transferts depuis Aqaba et vers Petra. Les tarifs étaient à chaque fois clairement indiqués ce qui était appréciable. Dans le camp bédouin où vous passerez peut-être la nuit, tout est extrêmement bien organisé, depuis la préparation du repas jusqu’à la chanson interprétée autour d’un verre de thé. Du coup, seul petit bémol, j’ai ressenti un petit manque d’authenticité, surtout lorsque je compare à ce que j’avais ressenti lors de mon séjour dans le désert marocain.

Visiter le désert en jeep

Je garde un superbe souvenir de la visite effectuée à l’arrière de la jeep. L’agence nous a placées avec un autre duo, Cheryl et Laura, avec lesquelles nous nous sommes très bien entendues. Ce que nous avons beaucoup apprécié, c’est que le guide s’est adapté à notre groupe, et nous a notamment trouvé un très bel endroit pour admirer le coucher du soleil. Évidemment, il y a des spots où vous rencontrerez d’autres guides et d’autres touristes, mais rien de vraiment gênant. Vous aurez tout le loisir de prendre vos photos et de profiter de la vue splendide offerte par le Wadi Rum. Notre guide a cuisiné pour nous le midi, et nous avons fait la sieste à l’ombre d’un rocher. Quand j’y repense, quel pied 🙂

Visiter la Jordanie 6 jours
Coucher de soleil dans le Wadi Rum, un magnifique souvenir ♥

Un peu plus près des étoiles…

A la fin de la promenade en jeep, notre guide nous a déposées dans le camp bédouin. Nous avons logé dans une tente équipée de deux lits et de chaudes couvertures. Les sanitaires communs sont munis d’eau chaude grâce aux panneaux solaires. Les repas sont pris avec les autres clients de façon conviviale.

Dormir dans le désert est une expérience unique que je vous conseille si vous partez en Jordanie. Le soir, les lumières du camp sont éteintes et il n’y a qu’à s’allonger pour admirer le ciel illuminé par les étoiles. Vous pourrez même faire plein de vœux car les étoiles filantes sont nombreuses…

Par ailleurs, j’en profite pour rappeler qu’il est indispensable de partir avec une trousse à pharmacie dans le désert, comprenant les médicaments de base (merci maman pour m’avoir préparée des plaquettes de spasfon et doliprane!). J’ai été malade une partie de la nuit. Je ne peux pas dire si c’était à cause d’un aliment (apparemment, les autres clients n’ont pas eu de problème), de la chaleur, ou autre chose. Pensez-y, car souvent dans ce genre d’excursions, on part avec un petit sac après avoir laissé la valise à l’agence. De même , n’oubliez pas de bien charger vos appareils électroniques avant d’arriver dans le Wadi Rum ou à apporter une power bank, car il y a peu (pas?) de prises disponibles. De même, prévoyez assez d’argent liquide car vous n’aurez pas l’assurance de trouver de distributeur.

Après cette parenthèse enchantée dans le désert, nous sommes parties à la découverte d’une des sept « nouvelles » merveilles du monde : Petra.

Petra, la mystérieuse cité rose

A la découverte de Petra

Comme beaucoup de monde j’imagine, j’avais en tête les façades roses de la cité nabatéenne. Mais Petra, c’est bien plus que cela. Ce qu’il faut savoir avant d’aller à Petra, c’est que la visite est sportive, a fortiori en plein été! En effet, l’accès aux principaux points d’intérêt nécessitera beaucoup de marche. Il faut donc être en bonne condition physique et prévoir une tenue adéquate (bonnes chaussures et vêtements protégeant du soleil) et de l’eau. Il est conseillé d’y aller très tôt, pour éviter la chaleur ainsi que la foule. En fin d’après-midi, le site est également magnifique.

Certains se contentent d’admirer le principal monument, le Khazneh, mais c’est dommage. Car Petra est un véritable site archéologique à cœur ouvert. Je pense que rester deux jours sur place permet de visiter une bonne partie du site sans trop se presser.

Petra est un lieu rempli d’histoire. En même temps, le site est vivant, dès que l’on s’éloigne un peu du Khazneh, on croise notamment des troupeaux. J’ai été très étonnée du faible nombre de panneaux. Le site est vraiment vaste et je pense qu’on peut facilement s’y perdre si on ne suit pas un plan (à récupérer à l’entrée du site).

 

Visiter Petra

Grande fan d’Agatha Christie, dont l’un des romans se passe en partie à Petra, j’avais parfois l’impression d’être au cœur d’une aventure. A certains moments, nous étions vraiment seules, plongées dans l’immensité et l’ambiance mystérieuse de Petra. Petra était à nous !

Petra étant un site hyper touristique, il y a beaucoup de vendeurs et rabatteurs. Mais il n’y aura pas de problème si vous refusez poliment les sollicitations.

Visiter Petra panorama

Le Petra Moon Hotel, un très bon rapport qualité-prix

Petra Moon Hotel

Après avoir consulté de nombreux avis sur Booking et Trip Advisor, nous avons choisi de séjourner au Petra Moon Hotel et nous ne le regrettons pas. L’hôtel est très bien situé, relativement proche de l’entrée du site et juste à côté du parking où l’on peut prendre le bus JETT pour Amman. Les chambres sont propres et confortables. De plus, le personnel est sympathique et la nourriture du restaurant (qui propose notamment un buffet) est très bonne. Petit bonus : la piscine sur le toit! En plus de vous rafraîchir, elle vous permettra de profiter d’une belle vue sur Petra.

Flotter sur la Mer Morte

La Mer Morte est également une destination à faire en Jordanie. Les plages ne sont pas très éloignées d’Amman en voiture, c’est donc faisable sur une demi-journée. Nous sommes allées à l’hôtel Crowne Plaza, en mode chill complet. Grâce à mon amie Neslihan, nous avons pu bénéficier d’un forfait journalier comprenant l’accès aux installations de l’hôtel et le déjeuner.

Si vous vous demandez si on flotte vraiment dans la Mer Morte, la réponse est oui! C’est d’ailleurs assez troublant, car il ne faut pas trop essayer de nager sous peine de perdre l’équilibre. L’eau est très chaude (en tout cas l’été) ce qui ne plaira pas à tout le monde, mais pour ma part j’ai trouvé cela très relaxant. Bref, c’est le moment de se laisser aller…

Il est également possible de s’appliquer de la boue (en libre service sur la plage de l’hôtel) sur le corps puis de la rincer.

 

Mer Morte Jordanie

Voilà voilà 🙂

La Jordanie est un pays absolument magnifique et riche en histoire, d’où l’on repart émerveillé. Rédiger cet article m’a permis de me replonger dans tous ces jolis souvenirs, de l’immensité du Wadi Rum aux mystères de Petra ♥

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

6 Replies to “Une semaine en Jordanie”

  1. Merci d’avoir partagé cette expédition incroyable ! 😊
    J’avais déjà noté Petra sur ma liste de lieux à voir, mais alors là j’ai encore plus envie de l’explorer ! D’ailleurs le pain cuit sous le sable m’intrigue beaucoup, la voyageuse gourmande en moi veut découvrir ça 😊

    Bonne journée Amtiss, et à bientôt par ici 😊

    1. En soi, c’est vrai que le principe de cuisson sous le sable est assez dingue, d’autant plus qu’il n’y a pas que le pain, ils parviennent à cuire également de la viande ainsi. Quoi qu’il en soit, Petra et la Jordanie en général valent largement le détour, c’est une destination magnifique. Merci Anaïs pour ton message, et à bientôt, par ici ou sur ton blog 😉

  2. Ca a l’air vraiment magnfiique la Jordanie ! Plus je lis sur ce pays et plus j’ai envie d’aller le découvrir 🙂
    Très bel article !
    Amélie

    1. Merci Amélie 🙂 je te confirme que c’est une destination à faire!

  3. bonjour, comment vas tu? très beau voyage et superbes photos. je me contenterai de ces dernières car ma santé ne me permet pas de voyager dans les pays chauds. passe un bon mercredi et à bientôt!

    1. Merci Carfax! J’y suis allée en août alors il faisait vraiment super chaud, mais à l’automne ou au printemps les températures sont beaucoup plus abordables. Il est vrai que les articles « voyage » permettent de s’évader à distance, à travers les photos, c’est aussi pour ça que j’aime en publier 🙂

Répondre à Amtiss Annuler la réponse