Vaincre le blues du dimanche soir

Astuces contre le blues du dimanche soir

J’ai toujours aimé l’école et pourtant, le dimanche soir, j’avais très souvent cette petite boule au ventre. Un sentiment difficile à décrire, entre anxiété et mélancolie… Ce fameux blues du dimanche soir n’a pas disparu à l’âge adulte, et je suis loin d’être la seule à être touchée. Beaucoup de personnes en souffrent, quelle que soit d’ailleurs leur qualité de vie. Mais j’ai appris à le combattre! Dans cet article je vous livre les 5 astuces qui m’aident à vaincre mon blues.

 

Ne pas faire de sieste

Même si la méditerranéenne en moi adore les siestes, j’évite d’en faire le dimanche après-midi. Très souvent, le blues du dimanche soir empêche de dormir. Si vous avez passé la journée à vous reposer (ce qui en soi est très bien!), vous risquez donc d’aggraver le problème. Évidemment, cela ne veut pas dire que vous n’avez pas le droit de vous reposer. Il faut seulement éviter les fameuses siestes qui s’éternisent et finissent par perturber votre rythme de sommeil.

Lire aussi : Mes astuces pour un sommeil réparateur

 

Prévoir une activité

Oui c’est le week-end, mais il faut résister à la tentation de rester toute la journée sur le canapé. Vous n’avez pas forcément besoin d’un programme très élaboré. Une sortie au cinéma, un meuble à repeindre ou une promenade au parc sont des exemples d’activités idéales pour vous changer les idées. Le but ici est de créer de la « bonne » fatigue qui entraîne automatiquement de la détente.

Lire aussi : Passion, hobby, thérapie : tous les bienfaits du tricot!

 

Préparer la semaine à venir

Le dimanche soir peut être difficile à vivre parce qu’on appréhende le début de la semaine, avec forcément un tas de choses à faire. Préparer sa semaine permet de s’occuper une bonne partie de la journée, mais aussi de l’aborder plus sereinement. Penser aux tenues que l’on va mettre, préparer ses lunchbox pour le travail… Ce qui est fait n’est plus à faire, et c’est donc une raison en moins de stresser.

Lire aussi : Comment gagner du temps le matin en 5 astuces

 

Sortir le dimanche soir

C’est une chose qu’on n’a pas l’habitude de faire, parce que justement, « demain on bosse ». Pourtant, rien de tel qu’un dîner ou même un verre entre amis le dimanche soir, pour égayer la fin du week-end. L’ambiance est souvent plus « relax » que le samedi soir, car il y a moins de monde dans les bars et que l’on a pu décompresser (un peu) le samedi. L’avantage d’avoir préparé votre semaine (cf. point précédent), c’est que vous pouvez sortir l’esprit tranquille!

 

Poser son lundi

Vous ne l’attendiez pas celle-là 😀 Cette mesure est extrême mais elle marche! Poser son lundi, ou juste le lundi matin, c’est comme un joker qui permet d’attaquer la semaine du bon pied. On se lève sans réveil, on prend le temps d’un bon petit déjeuner, de faire un peu de sport… La prochaine fois que vous planifiez vos vacances, gardez un ou deux RTT de côté, ça peut servir 😉

 

vaincre le blues du dimanche soir

Au final, j’essaie donc de m’occuper et de réduire les causes possibles d’anxiété. Et vous, c’est quoi votre truc pour surmonter le blues du dimanche soir?

 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

2 Replies to “Vaincre le blues du dimanche soir”

  1. Mdr j’avoue je ne m’attendais absolument pas à la dernière astuce! Question: comment fait on pour poser son lundi quand on est prof ?! 😜

    1. On va dire que cette astuce ne s’applique pas aux profs 😀

Répondre à Amtiss Annuler la réponse